DENISE STODEL

En intimité avec Dame nature…


Depuis l’adolescence, toutes les disciplines liées à l’optique et la photo ont attiré Denise Stodel. Durant
les années 1970 et 1980, les tirages argentiques noir et blanc ont été une passion dévorante et
stimulante qui lui ont permis de mieux connaître l’arcane fascinant de cette discipline d’art.


Aujourd’hui, son plaisir est de rechercher l’angle insolite et la lumière magique qui donnent volume et
profondeur à l’instant fugitif et le rendent unique. En partageant ses photos, Denise Stodel prolonge ses
voyages et devient, grâce à elles, un « voyageur sédentaire ». Elle habite l’Alsace et a entrepris en 2019
le Chemin de Compostelle d’où elle rapporte ces magnifiques photos.

Visites

© 2020 Chronique de l'Oisiveté     Reproduction interdite sans la permission du Chroniqueur.