CONSEILS PRATIQUE POUR RÉUSSIR VOTRE ENTREVUE D'EMPLOI

L’entrevue est le passage obligé de toute recherche d’emploi. C’est sans doute un instrument de sélection qui comporte son lot d’imperfections et de limites, mais il demeure le seul utilisé de façon universelle. Aucun employeur n’embauchera sans faire passer au moins une entrevue au candidat potentiel. Si vous convoitez un poste, vous devez nécessairement maîtriser le processus d’entrevue, comprendre ce que recherche l’employeur et, surtout, bien préparer cette étape incontournable.

 

Durant la courte période de temps qui vous sera allouée, vous devrez démontrer à l’intervieweur que non seulement vous possédez les attributs recherchés, mais qu’à ce titre, vous vous distinguez et surpassez toutes les autres candidatures. N’oubliez pas le dicton : « vous n’avez pas de seconde chance pour créer une première impression » !

 

Par ses questions, l’intervieweur voudra savoir si vous possédez les qualifications et les compétences requises, comprendre vos motivations, votre style et vos valeurs de travail. Il pourra ainsi les analyser et les comparer en fonction de la grille des critères de sélection.

 

Que recherchent les employeurs?

 

Au-delà des compétences factuelles et tangibles, appelées « hard », les employeurs recherchent un certain nombre de qualifications de nature plus qualitative et subjective, dites « soft ».

 

Les employeurs recherchent des individus qui ont une personnalité ouverte et flexible, une certaine propension à l’action, qui sont centrés sur les résultats et capables d’automotivation. Ils sont surtout en quête de candidats qui possèdent des valeurs similaires à celles de l’entreprise et en mesure de s’intégrer à une équipe diversifiée.

 

Sur le plan du travail proprement dit, les employeurs recherchent des personnes ayant une bonne capacité d’analyse et de synthèse pour résoudre des problèmes de complexité diverse, Ils ont besoin d’individus en mesure de structurer, d’organiser, d’exécuter et de contrôler leur travail. Enfin, les employeurs recrutent généralement des employés qui font preuve d’un sens de l’écoute active et de solides talents de communication.

 

L’employeur recherche des gens qui saisissent bien les rouages du monde du travail, ce qui se traduit par une compréhension des notions de rentabilité, des revenus et des coûts, du service à la clientèle, de l’amélioration continue et de l’efficacité.

 

Par vos réponses et tout au long de l’entrevue, vous devriez donc non seulement démontrer que vous avez effectivement les compétences professionnelles et l’expérience « hard » requises, mais que, de plus, vous possédez ces attributs « soft » recherchés par tout employeur.

 

Structure et déroulement de l’entrevue de sélection

 

Généralement, les entrevues de sélection sont semi-structurées, c’est-à-dire qu’elles suivent un certain modèle de déroulement, mais elles restent assez souples pour reproduire le modèle d’une conversation d’affaires. Ainsi, plusieurs champs seront systématiquement explorés. Entre autres : l’expérience de travail, la formation générale, le style, les motivations et les valeurs au travail, etc. De façon plus globale, l’entrevue est composée de trois phases : présentation et formules d’usage, échange mutuel d’information entre l’intervieweur et le candidat et, enfin, suivi et conclusion.

 

Les questions posées seront généralement ouvertes, c’est-à-dire qu’elles ne contiennent pas la réponse désirée, mais sollicitent du candidat une élaboration sur le sujet proposé tout en fournissant de l’information pertinente et précise. Exemple d’une question ouverte : Décrivez-moi l’un des plus importants défis que vous avez relevés dans votre dernier emploi. Ce type de question est différent de la question dite fermée. En effet, celle-ci contient généralement la réponse ou encore, ne requiert qu’un oui ou un non comme réponse. Exemple d’une question fermée : Vous aimez travailler avec le public, n’est-ce pas ?

 

Par ailleurs, la plupart des entrevues d’emploi sont de nature comportementale, c’est-à-dire qu’elles visent à mettre le candidat dans certaines situations pour voir comment celui-ci réagira. L’intervieweur demandera au candidat de décrire des événements similaires déjà vécus dans son passé professionnel et de souligner les gestes qu’il aurait posés.

 

L’intervieweur concentrera ses questions sur un sujet donné sur lequel il posera des questions générales et ouvertes. Ensuite, il effectuera un suivi pour clarifier ou approfondir l’un ou l’autre des sujets abordés.

 

L’intervieweur d’expérience mènera l’entrevue en suivant une structure qui ressemblera à une discussion d’affaires pour en faire un échange aisé d’informations. Son plan d’entrevue lui permettra de repérer les points d’intérêt commun concernant le poste à combler. Il pourrait poser des questions « embêtantes », voire gênantes, mais toujours dans le respect et la courtoisie. Ainsi, il pourrait vous demander d’être précis sur les raisons de votre départ de chez votre ancien employeur ou encore d’indiquer vos échecs, vos lacunes ou les points faibles de votre personnalité. Votre préparation préalable et les exercices que vous aurez effectués seront d’une grande aide dans ces cas. De toute façon, ne tentez pas d’éviter d’y répondre. Au contraire, de façon posée, vous devez répondre avec clarté et concision.

 

Ces distinctions sont importantes pour vous permettre de vous préparer à l’entrevue en conséquence. Sachant que l’information recherchée par l’intervieweur touche les compétences et les valeurs au travail, par exemple, vous devriez donc organiser et structurer vos réponses dans cette perspective précise.

 

Conseils généraux pour une entrevue réussie

 

Il est difficile de prévoir toutes les situations d’entrevue, compte tenu de la relation dynamique qui est inhérente au processus même. Par contre, il est nécessaire de « tirer une leçon » de chaque entrevue afin de mieux vous présenter, de répondre clairement et de façon concise aux questions et de mettre en valeur vos talents lors des rencontres suivantes. Dans cette perspective, voici quelques conseils utiles :

 

  • Une bonne recherche préalable est absolument essentielle pour réussir une entrevue. Comprendre le poste et son contexte interne, étudier l’entreprise, sa mission et ses valeurs, analyser ses produits ou services ainsi que son positionnement externe sont des activités primordiales avant de vous présenter en entrevue.

 

  • Vous devez cibler vos propres compétences par rapport au poste à combler, mettre vos acquis professionnels de l’avant et formuler adéquatement vos ambitions de carrière. 

 

  • Lorsqu’une question est posée, ne vous précipitez pas pour y répondre. Prenez le temps de bien comprendre la question et de structurer votre réponse en conséquence. Réfléchissez en fonction du modèle de compétences recherchées (voir plus loin).

 

  • Soyez bref, clair et direct. Faites les distinctions et les nuances nécessaires sans vous étendre sur le sujet. Concentrez votre attention et vos réponses sur le thème abordé par la question. Démontrez un esprit de synthèse. N’essayez pas de « noyer le poisson » par des réponses évasives. Gardez-vous toujours à l’essentiel. Si l’intervieweur désire plus d’information, il posera une question de suivi.

 

  • Évitez de prendre le contrôle de l’entrevue. Suivez le rythme dicté par l’intervieweur : il suit son « plan de match », même si parfois cela n’est pas apparent.

 

  • Privilégiez une approche stratégique dans vos réponses et mettez en évidence les liens entre vos antécédents et les compétences requises par le poste.

 

  • Contrôlez votre comportement physique et « non verbal ». Maintenez le contact visuel direct, une allure posée, sobre et professionnelle, un ton assuré et clair et une courtoisie de bon aloi.

 

  • En tout temps, soyez naturel et n’essayez pas de jouer un rôle ou d’assumer une personnalité qui n’est pas la vôtre. En fin de compte, cela ne peut que vous nuire.

 

  • Entraînez-vous à passer des entrevues avec un collègue ou une amie. Rien de tel que les répétitions pour améliorer votre performance et réussir votre entrevue. C’est aussi une excellente façon de réduire le stress inhérent lors de la « vraie » entrevue et surtout, d’avoir des éléments de réponses déjà prêts et mémorisés.

 

  • Une entrevue est aussi une occasion de discuter et d’échanger de l’information. Soyez prêt à poser des questions qui reflètent votre esprit stratégique et votre compréhension de l’organisation et du poste. Soyez attentif et exercez une écoute active. Évitez de trop entrer dans les détails du poste ou d’aborder la question de la rémunération, surtout lors d’une première rencontre.

 

 

Visites

© 2019 Chronique de l'Oisiveté     Reproduction interdite sans la permission du Chroniqueur.